Killerpilze Officiel

Le forum entierement francophone sur le groupe KILLERPILZE ! News, photos, videos, traductions il y a tout sur le forum !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ Un Amour Interdit ~

Aller en bas 
AuteurMessage
titechoupette49



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: ~ Un Amour Interdit ~   Jeu 7 Jan - 15:37

Il m’allongea sur le lit, et recommença a m’embrasser, non et non et non ! Je ne me laisserait pas avoir, je le repousse et l’engueule.
- Lâche-moi, Halbig, je suis LA pour les DEVOIRS ! Et pas pour autre chose !
Mais il ne pris pas compte de ma réplique, posa son front contre le mien et me murmura.
- Je t’aime ! Ma petite fée, crois-moi.
Je le regardait et fut surprise de le voir… pleurer ! Nan j’le crois pas c’est du chiquer, je le repousse, il ne proteste pas me laisse me lever, je renfile mon blouson prend mon portable que je range dans mon sac et me dirige vers la porte, mais il se lève vient vers moi prend mon visage entre ses mains et m’embrasse, puis me murmure suppliant de rester.
- Je veux pas que tu partes, reste, s’il te plait, je t’aime, ma douce petite fée.
- Lâche-moi Halbig, je lance exaspéré.
- Nan, pourquoi tu me rejette, fanny je n’en peut plus, je te veux putain c’est pas si difficile a piger si !
- Fout moi la paix !

Il me laisse partir, je vais chez ma tite femme, et lui explique, je m’endors exténuée par cette soirée, puis me réveil, le matin comme un petit chaton, d’ailleurs ma petite priscou avait des bébé chats, quand mon portable vibre, je regarde « appel inconnu », je décroche, ce que j’aurais pas dut faire, c’est Jo au bout du fil.
- allo dis-je glaciale.
- Ma puce arrête, tu me manques petite fée je t’aime, comment Est-ce que je dois te le prouver pour que tu me croit a la fin, me dit avec la voix tremblante.
- tu n’as rien a me prouver puisque je ne t’aime pas !
- j’ai plus qu’a me tuer, puisque mon ange, ma petite fée ne veut pas de moi.
- c’est ça je te crois, bien sûr allez ciao.

Je lui raccroche au nez, puis 5 min plus tard reçoit un texto «  adieux petit fée, je t’aime pour toujours », ouais bien-sûr ! Puis le week-end passe lundi arrive je part avec ma petite femme, nous allons en cours, la sonnerie retentit je vais en VSP, puisque les Term CSS sont en stage nos emplois du temps était modifié, quand un microphone retentit et me flanqua la frousse de ma vie.
- Tous les élève est ainsi que les professeur doivent venir d’urgence dans l’amphithéâtre, ou le maximum d’informations leur seront donné.
Nous sortons de cours et la prof nous emmène a l’amphi, ont s’assois au fond et ont écoute.
- Mes chers élèves et professeur, ce matin nous avons reçu une vidéo et un texto d’un élève de notre lycée, déjà je vais faire l’appel pour que vous découvriez seul qui c’est !
Au fur et a mesure qu’il nous appel, je m’aperçois la première que c’est Jo qui n’est pas là et le directeur, a fini et nous annonce le nom et prénom de la personne.
- La personne qui manque a l’appel n’est autre que Mr Johannes Halbig.
Ma respiration se ralentit si ça se trouve ce n’est pas une blague, et qu’il la vraiment fait, oh mon dieu ! Puis la les lumières s’éteigne et nous voici parti pour le dernier témoignage vivant de Johannes Halbig.  «  Mes chers camarades et professeur, me voila sous ma vrai facette, je ne suis pas un jeune homme, qui cherche les emmerdes, pardon pour ce gros mot lol, je suis avant tout un jeune homme fragile, fragile car il n’a pas le droit d’aimer la jeune femme qu’il veut, car sa famille et la mienne se haïsse, notre histoire est un peut celle de Roméo et Juliette, sauf que elle ne ressent rien pour moi si n’est de la haine, ce qui me fait souffrir au plus haut point, j’ai put gouter a ses lèvres ce fruit divin qui m’est strictement interdit, ma passion et mon amour pour elle, me dévore jusqu’au centimètre carré des os, pour vous les filles du moins certaines je suis peut être un mec sexy, mais quand je couchez avec vous, ce n’est pas avec joie que je le faisait car pour moi je trahissait l’amour que je porte a ma petite fée, mais c’est pour me détendre j’avoue c’était méchant de faire ça, mais c’était l’unique moyen que j’avais de me relaxer. Sous mes airs de playboy je suis un vrai romantique, j’aime les choses toutes simple, je n’ai pas besoin que la femme que j’aime soit maquillée comme une barbie, un peut de mascara et de gloss elle est très belle, même sans, je n’aime pas du tout les fille trop aguicheuse, qui se croient plus belles que d’autres, mais ce n’est pas le physique qui compte le plus a mes yeux, c’est la personnalité de la jeune femme, si elle naturelle et qu’elle n’en fais pas trop, mais aussi qu’elle fidèle a elle-même, c’est tout ce que je veux. Je me doute que cela vous surprend tous et toutes mais c’est moi, j’ai des parents super sympa, mais qui m’ont éduquer pour que je haïsse cette belle jeune femme, mais malheureusement pour eux et heureusement pour moi, je n’ai pas réussi la haïr car au premier regard ce fut le coup foudre, je n’existait que pour elle, cela me suffisait amplement, mais quand je voulais la voir ou lui parler je me devais d’être méchant avec elle, et cela me faisait mal a en pleurer, et oui le soir quand je rentrait chez moi, je pleurer tellement je voulais la prendre dans mes bras, lui faire l’amour a elle, et personne d’autre, mais malheureusement elle me déteste ne veut pas me croire quand je lui dis l’aimer. Vous messieurs dames les professeurs ou surveillants bref, je voulait pas êtres comme ça, j’aurais aimer avoir une existence heureuse, pouvoir avoir des parents qui ne haïssait personne et moi pouvoir aimer celle que je voulait, pour clore cette vidéo, je voudrais m’adresser a une personne toute particulière ma petite fée, celle qui m’est donc interdis d’aimer et qui ne partage pas mes sentiment, ma chérie Fanny Lemasson, je te dédis ces mots, du moins ces quelques phrases : voilà je t’aime, même si tu ne partage pas mes sentiments, sache que je devais réagir comme çà parce nos parents aurait été mis au courant par quelqu’un et je ne voulais en aucun cas qu’ont te fasse du mal, je tenais pas a te voir souffrir a cause de moi, toi ma petite fée tu es portrait double de Sharpay Evans dans HSM mais en brune et en plus belle, et oui tu vois je sais même que tu aime cette comédie musical, puisque j’ai était voir sur ton sky, j’aurais aimé pouvoir te serrer dans mes bras, te murmurer des paroles douces et belles a ton oreille, sentir la chaleur de ton corps contre le mien, sentir ta peau douce sous mes mains, plongé dans l’océan chocolaté de tes yeux, sentir la douceur exquise de tes lèvres sur les miennes, t’entendre soupirer mon prénom comme je soupire le tien, mon rêve le plus fou est de faire ma vie avec toi, de me marier avec toi, d’avoir des enfants avec toi, voila a quoi te résume toi ma petite fée, mon ange, je t’aime Fanny. » Le témoignage achevé le directeur demanda a tout le monde de partir, tout mes camarades sortir alors de l’amphi quand tout le monde fut parti je me leva et alla directement le directeur.
- Melle Fanny Lemasson, je suppose que c’est toi la petite fée de Johannes Halbig.
- Oui monsieur. Repondis-je penaude.
- Ce n’est pas de ta faute, ne t’inquiète pas.
- Si c’est de ma faute je lui est dit que je ne l’aimé pas.
- Et là ça a changé ?
- Je ne sais pas, mais tout ce que je sais c’est que je m’en veut.
- Johannes et a l’hôpital dans le coma, va le voir et dis lui ce que tu pense.
- Très bien monsieur.
- Ah et puis petite révélation ne m’appelle pas monsieur quand ont est entre nous appelle moi Michel je suis le frère de ton père.
- D’accord tonton, sa te va ?
- Oui ma petite nièce. Allez va donc voir Johannes.
- Mais comment se fait t’il que tu ne déteste pas Jo.
- Je t’expliquerai plus tard.

Je partis alors direction l‘hôpital, arrivé a l’accueil je demandais la chambre de Jo.
- Chambre XXX
- Merci.

Et je file, je prend l’ascenseur arrivé dans le couloir, je cherche le numéro, puis je trouve et entre. La vision qui s’offre a moi me fait pleurer et mal, Jo est branché de partout, je prend alors une chaise m’assois dessus lui prend la main et commence a parler.
- Jo si tu savais comme je m’en veux, je ressent moins de haine mais je veux bien essayer de devenir ton amie, moi non plus je refuse de te voir souffrir a cause de moi, même si je ne ressent pas ce que tu ressent, ont peut toujours essayer d’être amis, je ne savais pas que tu était un mec tout simple, romantique, je suis désolé, je ne veux pas te perdre Jo car malgré cela j’avoue que tu es mignon et adorable. S’il te plait réveil toi.

Pour finir je m’endormit la tête posé sur son torse et ma main dans la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
~ Un Amour Interdit ~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rumeur] Tokio Hotel sur Sans Interdit NRJ en septembre ou octobre ?
» [fanfiction] L'amour sur msn
» Les plus beaux duos d'amour
» vend enveloppe promo je te rends ton amour
» [ OS ] Pour l'amour d'une fille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Killerpilze Officiel :: Blablatage :: Fanfictions-
Sauter vers: