Killerpilze Officiel

Le forum entierement francophone sur le groupe KILLERPILZE ! News, photos, videos, traductions il y a tout sur le forum !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ Un Amour Interdit ~

Aller en bas 
AuteurMessage
titechoupette49



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: ~ Un Amour Interdit ~   Jeu 7 Jan - 15:38

PDV Général
Fanny avait fini son monologue, elle posa alors sa tête sur le torse de son futur ami et peut être qui sait petit ami, elle venait de s’endormir quand le jeune homme se réveilla et oui, il connaissait assez bien celle qu’il aimait, donc il s’était réveillé. Comme et lui avait demandé, et il la regardé dormir attendris par ce visage si serein, il lui caresse la joue et finalement se rendors étant encore un peut fatigué, le lendemain il se réveilla peut avant la jeune femme et eu le loisir de la regarder dormir pendant quelques minute tout au moins, quand ouvrit les yeux elle regarda si il était réveillé et oui il l’était elle se mis a pleurer, Jo caressa lui la joue et déposa un tendre baiser sur son front, fanny s’approcha de lui et le pris dans ses bras, lui savourant cet instant de tendresse avec sa petite fée et elle profitant de leur tranquillité.

Fin de PDV Général

Je le serrai dans mes bras, puis me retira, quelques larmes coulait encore sur mes joues. Il s’approcha de moi mis sa main sur ma joue et murmura dans un souffle.
- je risque gros si je fais ça ?
- ….
Je ne répondit rien, sachant que je savais de quoi il voulait parler et le laissa faire. Il approcha doucement ses lèvres des miennes, et déposa un doux baiser puis il me regarda et je constata non sans étonnement qu’une larme descendait doucement sur sa joue, et il me murmure et en souffle chaud contre mon visage.

- J’aimerai tellement plus, mais je ne veux pas te reperdre !
- désolé jo… dis toute penaude et baissant la tête.
- Ce n’est pas grave… De son index il releva mon visage pour plongé son regard dans le mien, et me dis avec tendresse… Puisque déjà nous commençons par une amitié. Et il me déposa un autre baiser sur les lèvres, et relâcha délicatement mon menton.

1 mois plus tard
Jo est sortis de l’hôpital, je suis contente ses messages non pas changé au contraire ils sont encore plus révélant qu’avant, et oui ! Le petit Jo me dévoile tout part texto « ma petite fée cela a beau faire quelques minute que la journée de cours est finie que tu me manques déjà a un point inimaginable, j’aimerai te voir pour sentir ta peau, voir ton regard, sentir tes lèvres, entendre ton rire, ta voix, et pouvoir t’avoir dans mes bras, je t’aime ma douce petite fée ». Mais en l’occurrence là je suis encore au lycée, maintenant que toutes les filles savent qui est réellement Johannes elle essai toute de savoir qui fait battre son cœur aussi fort, je suis seule dans le couloir toute les filles de ma bande sont en stage du coup toute seule enfin pas pour longtemps, et oui Jo arrive, il allume la lumière dépose son sac, viens vers moi je met mes bras autour de son cou il met ses mains a ma taille, et me dépose un baiser voluptueux sur les lèvres, je sais qu’il veut plus mais je ne ressent que de l’amitié pour l’instant.

- Tu ma manqué, je t’aime tellement ma petite fée. Il me serre dans bras, me murmurent des mots d’amour tous aussi magnifique les uns que les autres.
- Tu ma manqué aussi, ne t’inquiète pas. Je lui rend son étreinte.

Cela fait maintenant 2 mois, que nous ne sommes qu’amis je sent qu’il a de plus en plus de mal a tenir et qu’il veut plus de moi, mais moi bonne nouvelle, mes sentiments face lui commence a se tourné en sentiment amoureux, c’est vrai parce que je m’en rend compte car quand il n’est pas là, il me manque et des qu’il est là tout vas mieux je suis bien. La je l’attend dans une salle déserte il sait c’est laquelle il entre, dépose son sac se dirige vers moi, qui suit assis sur le bureau qui servent au professeurs, j’ai enlevé mon blouson je suis de plus en mini-jupe, mais j’ai enlevé mon legging, il glisse ses mains a mes hanches, moi je met bras autour de son cou, et la cette fois je ne peut pas le retenir il m’embrasse, il y met sa passion, son amour qui le brûle. Il se retire appuis son front le mien et murmure en soufflant.
- Je ne peut plus tenir petite fée, je… je t’aime je te veux maintenant, tu me rend fou, fou de toi, fou d’amour pour toi, je ne veux plus simplement être amis avec toi, je veux que tu sois MA petite amie.
Je crois qu’il temps que je lui révèle ce que je ressent pour lui.
- Jo, je… je…
- Par pitié ne me dis pas que je suis toujours un amis pour toi, je n’en peut plus, je t’aime… Me dit t’il en pleurant.
- Jo, je t’adore, ne pleure pas, je ressent des choses pour toi et ce depuis presque un mois, j’ai eu le coup de cœur pour toi.
- Ma petite fée !

Le soir même il me ramena chez lui étant donné personne n’était là, j’était debout dans cette chambre que je connaissait maintenant.

PDV Général
Fanny est debout dans la chambre et regarde un peut partout, son regard dérive vers la fenêtre ses pensées l’envahissent si bien qu’elle ne réagis pas quand Johannes l’appelle, il va vers elle entour ces épaules avec ses bras.
- pourquoi tu ne réagis pas ? Tu me fais la tête ? Tu ne m’aime plus ?
- Johannes… lui parle fanny d’une voix douce.
- oui, répond celui-ci en tremblant de tout son corps.
- Je t‘adore.

Elle se retourne alors vers lui, c’est vrai que maintenant qu’elle le remarquer Jo était très fragile, et il avait peur très facilement, sa pire peur était que sa petite fée lui dise un jour qu’elle ne l’aimait plus. Elle le poussa alors doucement assis sur le lit, et elle vient s’assoir sur lui. Ils commencèrent a s’embrasser doucement, il lui enleva le haut qu’elle portait se retrouvant ainsi en soutien-gorge de dentelle noire, elle lui enleva son tee-shirt, Jo embrassa ses épaules, son cou, la naissance de sa poitrine, il l’allongea sur le lit, et lui enleva son legging avec sa mini-jupe du coup elle se retrouva en string, elle n’eu pas honte, la respiration du jeune homme se faisait de plus en plus rapide, ses yeux exprimé un profond désir pour sa petite fée, puis la jeune femme changea leur position, lui se retrouvant en dessous elle, elle le titilla, Jo la regardait et n’en perdait pas une miette et déboutonna son pantalon, et puis voir une bosse a l’entre-jambe du jeune homme, qui rougis légèrement, ce qu’elle remarqua.
- tu n’as pas rougir, mon ange. Lui dit t’elle avec un doux sourire.
- Je te veux tellement, je te désire comme jamais. Lui dit t’il dans un souffle.

Elle lui enleva son boxer, et pris l’objet de ses désir dans sa bouche et commença doucement ses vas-et-viens, il gémissait comme jamais, il posa sa main pour guidé la jeune femme, et lui dit la voix rauque dut au plaisir.
- Viens.

Il inversèrent de nouveau les position cette fois-ci lui au-dessus d’elle et elle en dessous, il lui déposa un doux baiser sur les lèvres et elle lui murmura.
- Je te veux maintenant en moi.
Il acquiesça et la pénétra avec douceur, son bonheur était là, il l’entendit gémir de plaisir, il commença alors a accélérer, elle était tellement belle pour lui, se cambrant au rythme de chaque de ses caresses, puis il se retira l’entraina avec lui, il la fit s’assoir sur sa commode, et la pénétra a nouveau , il y allait plus vite, et entendait également les gémissements de sa petite fée, cela lui donnait encore plus de plaisir, et pour finir il se libéra en elle en un cri rauque, il attendit qu’elle ouvre ses magnifique petit yeux ce qu’elle fit, il l’embrassa avec fougue il avait encore envie d’elle, cela se sentait. Fanny eut une petite idée elle descendit de la commode s’accroupie devant lui le suça de nouveau, il dut s’appuyer a la commode, jusqu’à ce qu’il sente qu’il allait exploser, elle s’assit alors sur la commode, il s’enfonça puissamment en elle et 5 min plus tard se lâcha a nouveau, ils allèrent tout les deux sur le lit, le jeune homme commença a lécher doucement l’intimité de la jeune femme, avant d’y introduire sa langue avec laquelle il faisait des bas-et-viens puis il s’arrêta, remit son visage en face de celui de sa petite fée et lui déposa un doux baiser sur les lèvres, elle se leva pris ses affaires s’habilla, et allais pour partir que Jo la retenue.
- je veux que tu dormes avec moi, tu me manques petite fée.
- je dois y aller jo désolé sinon mon père.

Fin PDV Général
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
~ Un Amour Interdit ~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rumeur] Tokio Hotel sur Sans Interdit NRJ en septembre ou octobre ?
» [fanfiction] L'amour sur msn
» Les plus beaux duos d'amour
» vend enveloppe promo je te rends ton amour
» [ OS ] Pour l'amour d'une fille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Killerpilze Officiel :: Blablatage :: Fanfictions-
Sauter vers: