Killerpilze Officiel

Le forum entierement francophone sur le groupe KILLERPILZE ! News, photos, videos, traductions il y a tout sur le forum !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ Un Amour Interdit ~

Aller en bas 
AuteurMessage
titechoupette49



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: ~ Un Amour Interdit ~   Jeu 7 Jan - 15:39

Je rentre chez moi, mon père était devant la télé, je le regardait et lui souhaita bonne nuit qu’il me rendit. J’était a peine dans ma chambre que mon téléphone sonna, c’était jo qui m’appelait.
- allo jo, qu’Est-ce qui passe ?
- petite fée tu ne va pas me quitter hein? Je t’aime tu sais, je ne veux pas que tu me quitte.
- hey jo qu’Est-ce qui peut bien t’arrivé pour que tu pleure dis le moi s’il te plait ?
- tu es parties trop vite j’ai l’impression que tu vas me quitter !
- mais non c’est juste que c’est pour éviter que mon père le sache, je t’adore et n’en doute jamais.
- moi aussi je t’aime petite fée.
- bon allez je te laisse Jo, je dois faire mes devoirs et me coucher.
- Ok, bonne nuit ma puce.

Eclipse de 2 semaines.

Cela fait 1 mois que je sort avec Jo, je ne lui ai pas encore dis je t’aime, je veux être sur de ce que je ressent, car mon père et ma mère font venir un mec très souvent a la maison il s’appelle Taylor Lautner, je m’entend très bien avec lui, il me gâte beaucoup en particulier avec du « Hello Kitty », j’adore!!!! Dans la journée il m’envoi aussi beaucoup de sms, je me sent de mieux en mieux avec lui. Je vois de moins en moins Jo, il s’inquiète d’ailleurs et m’envoi des texto tous aussi désespérer les uns que les autres. « Ma petite fée que se passe t’il ? Je te ne vois plus? Me dit pas que tu vas me quitter, pitié pas ça, je t’aime. », puis un jours mes parents partent en voyage ce qui fait que je ne voit pas Taylor, et j’en profite pour aller chez Johannes, je frappe a la porte de la maison, la porte s’ouvre et Jo apparait les yeux rougis d’avoir pleuré.
- entre me dit t’il d’une voix tremblante.

Je rentre chez lui, a peine as t’il fermé la porte qu’il m’embrasse avec fougue, puis ont va au salon et il nous met HSM 2, ont regarde puis ont tombe sur la chanson de la rupture de Troy et Gabriella, j’en pleure tellement elle est belle, puis ont va se coucher, il me dit qu’il m’aime et moi je ne lui dit toujours pas.

Les jours et les mois passe, je n’ai toujours pas dis a Johannes que je l’aimais, Taylor et moi nous nous voyons en plus souvent, un jours j’arrive au lycée et vois Jo, il vient vers moi, je le regarde et commence a lui chanter la chanson de la rupture de Troy et Gabriella.
- Jo listen…

Jo se demandé bien pourquoi elle lui disait ça en anglais et il commença a entendre le début de la chanson.
- Non Fanny, me fais pas ça, putain je t’aime MERDE !

Mais je continuait, des larmes coulait sur nos deux visages, puis a la fin de la chanson je m’enfuit chez moi, a peine étais-je arrivé que mon portable m’annonçait un message, je l’ouvre et le lis. «  Ma petite fée, cette fois-ci je suis sérieux, ne me quitte pas ou je me suicide, je ne veux pas te perdre tu es tout ce que j’ai, je t’aime, Ich liebe dich Meine Klein fee. » Je ne répond pas a son texto et m’endors les yeux rougis par les pleures, ce matin je me lève, je regarde l’heure qu’il est a mon portable 8h, pfff ont est samedi en plus, quand j’entend mon portable vibrer je regarde c’est un appel de « Jo… », je ne répond pas et constate qu’il m’a déjà assaillis de sms.  « ma petite fée épouse-moi et ce n’est pas une blague. », « tu dors ? Répond moi je t’en prie je t’aime. » «  j’en peut plus que tu m’ignore, répons moi bon sang, je suis fou de toi, tu ne comprend pas ou quoi ? JE T’AIME ! », je regarde encore l’heure et pour finir me lève, profite de la journée qui s’offre a moi, je descend manger, j’arrive dans la cuisine et m’aperçois que j’ai un mot sur la table.  «  Fanny, c’est papa et maman c’est pour te dire que nous sommes en voyage d’affaire jusqu’au week-end prochain , nous faisons confiance et te laissons la maison, profite s’en pour voir Taylor tu lui manques, et il s’inquiète de ne pas avoir de nouvelle de toi, bisou papa et maman. » Cool alors j’avais la maison pour moi seule pendant une semaine, yes!!! Je remonte me laver, prend ma guitare acoustique et sors dehors me dirige vers le parc ou j’ai l’habitude d’aller, le trajet me prend 20 min, j’avais ma music dans les oreilles, du Jena LEE, «  J’aimerais tellement » cette chanson me fais souvent pleurer mais je ne dis rien a personne, me voila arrivée je m’assois sur le mur, en remonte mes jambe pour les croisées sur le mur, puis me a l’aise avec ma guitare, et commence a jouer tout en chantant.

Tout nous séparent, j’ai eu peur de te perdre,
Tu as peur de me perdre, je sais que sa va arriver
Nous sommes si jeunes, et pourtant…
Obliger de choisir, je dois prendre ma propre voix,

Je sais que tu n’aimera pas ça,
Mais a quoi bon continuer ?
Notre amour est semé d’embuche,
Nous avons beau être fort
Moi je n’en plus, et c’est avec les larmes que je te chante ça.

Refrain
Le temps nous a été arraché, mais maintenant c’est trop tard,
Je me dois de te quitter sinon les miens te ferons souffrir,
Tu m’as dis je t’aime moi jamais, je t’en suis désolé,
Le temps nous été arraché, nos parents nous ont appris
A se détester, mais ont s’est aimer,
Maintenant c’est finis, ont doit arrêter je suis désolé.

Pour moi c’est douloureux car je t’avais découvert,
Tel que tu était réellement, tu n’ai pas le mec macho
Non tu es doux, fragile, attentionné, mais malheureusement
Je me dois de te quitter, merci pour ces quelques mois de bonheur

Je suis assise a mon endroit préféré sur mon mur adorer
Mes parole sorte sans que je ne puisse les empêché
Je crie ma frustration et ma détresse, ma colère
De ne pas pouvoir continuer avec toi.
Pardonne-moi mais je te quitte…

Refrain x2

Me revoilà triste, je me lève et part de mon endroit, je rentre chez moi, j’ai le cœur lourd, je regarde a mon portable, et constate non sans du tout m’étonner que j’ai un message.  « Je suis triste, ma puce je vois que tu ne me parle plus, t’aurais-je blesser j’ai besoin de le savoir, je t’aime petite fée. », je ne répond pas, sort de chez moi et me balade puis automatiquement me retrouve devant chez lui, mes pas m’avais mener tout seul, je frappe 2 min plus tard Johannes m’ouvre plus triste que jamais et terriblement maigre, je peut lire toutes ces émotions dans ses yeux, tristesse, amour, désespoir, faiblesse, je le regarde, il s’efface pour me laisser entrer, je rentre dans le hall, le questionne du regard pour ses parents.
- ils sont en voyage d’affaire jusqu’à week-end prochain, me dis t’il d’une voix complètement affaiblie.
- d’accord comme les miens.

Je m’approche de lui, met mes bras autour de son cou et le serre dans mes bras, il répond étreinte, son corps est secoué d’énorme sanglots, son étreinte de resserre, le lui caresse la nuque et il en profite pour me murmurer a l’oreille.
- Me quitte pas, s’il… s’il te plait, c’est… c’est au dessus de mes forces, je… je t’aime Fa…Fanny, me dit t’il le souffle plus rapide a cause de ses sanglots.
- calme toi, assied toi.

Il s’assied je m’avance vers lui, ses bras glisse rapidement autour de ma taille, lui étant assis sur les marches, il était a ma hauteur, son visage et contre mon ventre, il continuait de me supplier, mais je finis par lui annoncer notre rupture.
- Jo écoute-moi.
- oui ?
- je suis désolé, dieux seul le sait combien je m’en mord les doigt mais je dois te quitter, je n’ai pas le droit mes parents sans apercevrait tôt ou tard et t’aurais fais du mal et ça je le refuse.

Il ne me répondit pas, je crut qu’il m’en voulait mais remarque je le comprenait quoi de plus difficile, quand ont se fait larguer par celle qui est la femme de notre vie, il ne me regarda pas, je me détournée de lui et commença a partir pour rentrer chez moi, que deux mains me retenaient fermement il me tourna face a lui, je n’osais pas croisait son regard quand son index se glissa en dessous mon menton et releva mon visage, je ne décerné aucune trace de colère ou de haine, non j’y décerné plutôt de l’amour et de la tristesse et sans que je m’y attende il m’embrassa, ce n’est pas un baiser désespérer comme je l’avait imaginé, non c’était un baiser fougueux, ou se mêlait passion et amour, ses lèvres caressait avec fièvres mon visage, et il s’arrêta me regardant les yeux brillant.
- Est après ça, me reviendras-tu ?
- Non Jo.
- Tu sais très bien qu’ont est fait l’un pour l’autre tu le sait, sa ne sert a rien de nous séparer et faisant ça c’est toi et moi que tu brise, ont surmontera les épreuves ensembles s’il faut, mais ne me dis pas que tu me quittes, je sais que tu le fais contre toi-même, tu te fais mal Est-ce réellement sa que tu veux te faire mal a toi ?
- tu sais qu’ont a pas le choix ont est obligé.

A présent mes sanglots se faisait percevoir, oui je le quitter contre moi-même mais je n’avais pas ce choix, doucement une larme plus une autre et encore une autres glissa sur ma joue a présent je pleurait consciente de la connerie qui allait se passer si je le faisait, je ne serai que l’ombre de moi-même et je ferai une grosse bêtise.
- ont peut toujours changé cela, ce n’est pas nous qui nous haïssons, ce nos parents qui se déteste, pas nous, nous n’avons pas a subir leur histoires ont dois vivre la notre, même si les tiens comme les miens ne serons pas content de voir qu’au lieu de se détester ont s’aime plus que tout. Ont est majeurs je te rappelle.
- et ? Sa fait quoi. Dis-je suspicieuse.
- sa fait que l’ont peut bosser et se trouver un appart. Voila ma petite fée.

Je sursauta l’entende de mon surnom qu’il m’avait donner.
- je ne sais pas et faut que je vois Taylor.
- c’est un mec ?
- oui !
- ok je le connait, le genre qui se tape je ne sais combien de meufs.
- non, il n’est pas comme ça !
- Fanny tu ne va tout de même pas briser l’amour que tu as pour moi, pour Taylor ? Rassure-moi !
- je ne sais pas, je ne sais plus.
- je te le répète, nous sommes comme Roméo et Juliette, ont est fait l’un pour l’autre.
- tu es trop sur de toi.
- non, ce dont je ne doute pas c’est de l’amour que je te porte, je suis fou amoureux de toi, je t’aime.
- Jo ce n’est pas ça, c’est juste qu’il faut reprendre nos vie, CHACUN nos vie.
-Certainement pas ! Tu crois que je vais réussir ma vie sans toi, si le destin nous a mis ensemble c’est qu’il sait qu’ont est fait l’un pour l’autre.
- Non je suis désolé je te quitte.

PDV Générale
La jeune femme partie, tandis qu’a quelques pas derrière elle un jeune homme se tenait devant l’embrassure de la porte d’entrée, et regardait l’objet de ses rêves partir, il rentra alors dans sa chambre, et laissa sa colère sortir.
- NON Fanny ! PUTAIN ! MERDE ! TES LA FEMME DE MA VIE ! POURQUOI TU ME FAIS ÇA ? POURQUOI ? JE TIENS A TOI ! Je suis fou de toi. Finit t’il exténué, il se coucha et s’endormi la tête peuplé de cauchemar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
~ Un Amour Interdit ~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rumeur] Tokio Hotel sur Sans Interdit NRJ en septembre ou octobre ?
» [fanfiction] L'amour sur msn
» Les plus beaux duos d'amour
» vend enveloppe promo je te rends ton amour
» [ OS ] Pour l'amour d'une fille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Killerpilze Officiel :: Blablatage :: Fanfictions-
Sauter vers: